Ouverture officielle en 2021

1. Je repère la/les rubrique·s qui m'intéresse ou bien je consulte par le moteur de recherche
2. Je clique sur le bouton "Ajouter à ma sélection" pour chaque produit qui m'intéresse
3. Je sélectionne les produits qui m’intéressent et je clique sur le bouton "Valider ma sélection"
4. Je remplis tous les champs du formulaire et je clique sur le bouton "Envoyer"
5. Je reçois un email récapitulatif de ma sélection et je suis rapidement renseigné par le·s fournisseur·s concerné·s

Préparation de surface

Garantir la parfaite adhérence de vos revêtements futurs
Gage de qualité, cette première étape est une phase primordiale puisqu’elle garantit la parfaite adhérence des systèmes de peintures, revêtements futurs et par conséquent la durabilité et la propreté des installations de nos clients. L’objectif est d’atteindre un niveau de propreté et un état de rugosité prescrit par les standards, normes et spécifications.
Plusieurs techniques de décapage peuvent être mises en place, en atelier ou sur chantier. Le choix de la technique (sablage, grenaillage, décapage UHP, décapage mécanique,…) se fait selon la nature du substrat (acier, béton) et l’état initial de la surface à traiter (brute ou revêtue). Notre société offre ainsi les moyens de décapage adaptés à la grande variété des supports et prend en compte les problématiques de chaque chantier.

Microbillage
Le microbillage est un procédé de traitement mécanique qui consiste à projeter des microbilles de verre, dans le but de la décaper légèrement la pièce pour gommer les imperfections de surface sans l’abîmer tout en obtenant un aspect satiné.

Induction
Le système de décapage par induction est un procédé de décapage à chaud.
Un générateur d’induction envoie un courant alternatif à travers une bobine d’induction, ce qui génère un champ électromagnétique. Ce champ induit des courants qui se transforment en chaleur en contact des matériaux conducteurs comme l’acier. La chaleur est générée en dessous du revêtement, ce qui entraîne un décollement rapide de celui-ci.
Ce procédé est adapté au traitement in situ de surfaces planes ou incurvées et ne nécessite pas de confinement.

Décapage mécanique
Le décapage mécanique consiste en l’utilisation d’outillage électroportatif manuel (brossage, grattage, abrasion).
Ce mode de décapage est généralement choisi par défaut lorsque la projection d’abrasif ou l’utilisation d’eau est impossible du fait de la configuration des lieux ou des contraintes environnantes.

Décapage chimique
Ce procédé consiste à ramollir et/ou dissoudre la peinture et les oxydes présents en surface par l’utilisation de décapants chimiques.
Même si le confinement n’est pas nécessaire, la dangerosité des produits utilisés nécessite des moyens de prévention conséquents.
Ce procédé est adapté aux décapage dans des environnements complexes sans émission de poussières. Il constitue souvent un choix par défaut.



  Dans la même rubrique :