1. Sélectionnez la/les rubrique·s ou aidez-vous du moteur de recherche
2. Ajoutez à votre sélection
3. Validez votre sélection
4. Remplissez et envoyez le formulaire
5. Vous recevrez un email récapitulatif de votre sélection et vous serez rapidement renseigné par le·s fournisseur·s concerné·s

Thermographie infrarouge

En plus du contrôle des équipements électriques, la thermographie infrarouge est utilisée pour effectuer le diagnostic de réfractaires, de réseaux de chaleur ou de bâtiments.

Le but est de détecter les usures et détériorations des réfractaires sur les fours ou chaudières, les défauts d’isolation, les fuites sur les réseaux de chauffage urbain ainsi que les fuites et ponts thermiques dans les bâtiments.

On utilise pour cela des caméras infrarouges à plus haute résolution. Pour les réseaux de chauffage de plusieurs kilomètres, une centrale d’acquisition est embarquée dans un hélicoptère ou sur un drone. Les pertes thermiques de chaque portion du réseau sont ensuite restituées sur le plan.

Les diagnostics thermiques sur les bâtiments se font lors de la réception pour vérifier qu’il n’y ait pas de malfaçons, ou lors de programme d’amélioration de l’habitat dans un but d’économie d’énergie.

La thermographie infrarouge des armoires électriques est à présent généralisée sur les sites de production, ainsi que dans le tertiaire. En effet les assureurs incitent à réaliser des contrôles périodiques bien définis dans le référentiel D19, afin de prévenir les risques d’incendie et donc de réduire les primes.

Pour effectuer les mesures il est nécessaire que la consommation électrique soit suffisante afin de révéler les anomalies qui se traduisent par des points chauds. Une mesure de l’intensité est parfois réalisée en complément pour vérifier la charge et statuer entre un défaut d’un composant ou un déséquilibre de phase.

Contrôle des armoires haute tension
Pour le contrôle des armoires et cellules haute tension il est nécessaire de mettre en place préalablement des hublots transparents aux rayonnements infra rouge lors d’un arrêt. Sinon l’écoute ultra sonore peut être utilisée pour détecter les effets Corona.

Toutes les vues présentant un défaut sont mémorisées et si les actions correctives sont réalisées dans la foulée, une mesure de contrôle peut être effectuée en temps réel.

Le diagnostic de réfractaires, réseaux de chaleur, bâtiment ou cellules photovoltaïques peut également être réalisé par thermographie.